« Sur la route »… de l’autonomie

On a un peu honte de le dire mais on s’ennuie un peu et pourtant tout est si beau. Le 4x4 roule dans les paysages splendides et écrasants du grand sud Algérien, et s’arrête encore et encore, et nous sommes invités par nos guides à descendre, admirer, photographier. Girafe ou éléphant préhistorique, silhouette humaine stylisée, …

Lire la suite de « Sur la route »… de l’autonomie

La douleur de l’enfant, son dévoilement progressif

Violence et surviolence Il y a une violence inhérente au fait même de soigner. C’est la part structurelle, rançon de notre médecine qui est efficace dans la mesure où elle est invasive, violence inhérente au fait qu’elle intervient, qu’elle n’est pas expectante, comme disaient nos prédécesseurs. Dans les institutions de soins il s’y ajoute une …

Lire la suite de La douleur de l’enfant, son dévoilement progressif

Le soin et la douleur: comment s’effacent les traces du changement

La frayeur Je n’ai jamais constaté de résistance particulière à utiliser, disons un nouvel antibiotique récemment mis au point, réputé plus efficace que les produits existants. Si le nouveau  médicament apportait vraiment quelque chose de plus c’est sans problème qu’il prenait sa place dans l’arsenal thérapeutique. Il n’en a pas été de même quand il …

Lire la suite de Le soin et la douleur: comment s’effacent les traces du changement

Mon parcours avec le monde hospitalier, avec les enfants hospitalisés, avec l’association Sparadrap

 La faculté de Médecine où je pénétrai pour la première fois, assez ému, un jour de 1964, était un monde étrange, un monde à part, une sorte d’enclave dans le monde étudiant d’alors. Ceux qui y régnaient sans partage étaient les « Majos », majorité se disant apolitique du syndicat étudiant local. Décorés comme des arbres de Noël …

Lire la suite de Mon parcours avec le monde hospitalier, avec les enfants hospitalisés, avec l’association Sparadrap

À la Une

D’un livre à l’autre. La mémoire traumatique des opérations des amygdales-végétations (1)

"Il devait avoir à peu près 5O ans. C'est ici la boucherie disait-il. Il venait voir un patient hospitalisé, il venait en visite et il s'est souvenu des lieux et il a voulu revoir les lieux...Et il a raconté qu'il avait été anest... euh, opéré sans anesthésie...il avait 7-8 ans, on l'avait mis sur les …

Lire la suite de D’un livre à l’autre. La mémoire traumatique des opérations des amygdales-végétations (1)