Le déni de la douleur de l’enfant, son brusque épuisement

Un compte-rendu d’hospitalisation en 2007  « Enfant de un an hospitalisé pour une otite aiguë. Sous Rocéphine® IV l’apyrexie est obtenue en moins de 24 heures. Un bilan inflammatoire est réalisé. L’enfant paraît douloureux il est traité par Codenfan® qui le soulage bien ».  Trois lignes. Le cas est banal et l’interne chargé du compte-rendu n’a pas … Lire la suite Le déni de la douleur de l’enfant, son brusque épuisement