Un film hanté

Peut-être ne voyons-nous que les fantômes qui nous concernent personnellement. Quand j’ai découvert« Bunny Lake a disparu », ce film d’Otto Preminger qui se déroule dans le Londres des années 60 m’est apparu comme une sorte de fantôme, de négatif ou d’ombre portée de l’immense effort qui avait été réalisé en Angleterre, une génération avant, pour comprendre …

Lire la suite de Un film hanté