A propos de « Sa Majesté des Mouches »

John Carey, le biographe de William Golding, n’a pas eu tort quand il a intitulé son ouvrage« The Man Who Wrote Lord of the Flies ». L’écrivain nobelisé en 1983 semble ne s’être jamais tout à fait remis de son premier roman « Sa majesté des Mouches » publié trente ans avant. Une première œuvre est toujours importante. On …

Lire la suite de A propos de « Sa Majesté des Mouches »

Etre un Buddenbrook, à en mourir

J’avais déjà lu « Les Buddenbrook » de Thomas Mann sans m’aviser que j’avais affaire à un grand clinicien de la douleur, de la souffrance, et du malheur familial. Dans ce roman sur le pouvoir d’une grande dynastie commerciale et sur sa chute, plusieurs épisodes marquants permettent de saisir le moment où le statut de la douleur …

Lire la suite de Etre un Buddenbrook, à en mourir

La honte et le soin corporel : à propos de Blaise Cendrars

On ne peut pas dire que l’expression de la sollicitude, de la compassion pour celui qui souffre soit, chez l’écrivain Blaise Cendrars, un thème des plus dominants. Pourtant elle est là, thème dans le thème qui s’affirme en filigrane et qui insiste à travers les œuvres et les situations. Ce contrechant ou cette ombre portée …

Lire la suite de La honte et le soin corporel : à propos de Blaise Cendrars