Mon parcours (2): la rencontre et l’action

Ma mutation à l’hôpital d’enfants Armand-Trousseau qui était, administrativement parlant, une annexe de l’hôpital Tenon, sa marge, fut rétrospectivement une grande chance. Je pus passer d’un mal-être professionnel assez stérile qui ne trouvait à s’exprimer que dans le conflit, à l’engagement et au projet. J’y retrouvai Daniel Annequin qui était déjà mon collègue de Tenon. …

Lire la suite de Mon parcours (2): la rencontre et l’action

« Sur la route »… de l’autonomie

On a un peu honte de le dire mais on s’ennuie un peu et pourtant tout est si beau. Le 4x4 roule dans les paysages splendides et écrasants du grand sud Algérien, et s’arrête encore et encore, et nous sommes invités par nos guides à descendre, admirer, photographier. Girafe ou éléphant préhistorique, silhouette humaine stylisée, …

Lire la suite de « Sur la route »… de l’autonomie

« A call for doctor Baker! » Hommage à une résistante.

  Le docteur Sara Josephine Baker entra au Department of Health de New York City en 1902. Entre 1908 et 1923 elle y dirigea le Bureau of Child Hygiene qui avait été nouvellement créé. Elle est surtout connue pour avoir fait baisser dans de grandes proportions l’effrayante mortalité infantile qui sévissait dans le Lower East …

Lire la suite de « A call for doctor Baker! » Hommage à une résistante.

Adenoids and American School Hygiene in the Early 20th Century

Books, Health and History

Kate Mazza, today’s guest blogger, received her doctorate in US history from the Graduate Center, CUNY. Her dissertation, “The Biological Engineers: Health Creation and Promotion in the United States, 1880-1920” examines the ideas and progress of the interrelated health reforms of physical education and school hygiene. She has published an article, “Distracted At School: Aprosexia, ADHD and Adenoids in American Culture” in the Journal of American Culture.

NYTimesHeadlines_AdenoidsAs the school year came to a close in June 1906, a panic swept through New York’s Lower East Side. According to newspaper reports, hundreds of parents, mostly Eastern European immigrants, ran to about a dozen local schools believing that their children were going to be harmed or murdered by doctors. Some people broke windows, some hit school workers, many yelled and cried and all demanded to see their children. At each school, children were eventually dismissed early, and, to the great…

Voir l’article original 1 481 mots de plus

Pour saluer Peg Belson

J’ai eu le privilège de rencontrer Margaret « Peg » Belson dans les années 90 peu après la création de Sparadrap, dans le cadre des rencontres de l’association européenne EACH puis à son domicile Londonien. Je garde le souvenir d’une personne aussi profondément humaine qu’entière et intraitable dans ses convictions. Dépositaire d’une longue et riche expérience au …

Lire la suite de Pour saluer Peg Belson